La Plaignante Suisse dépose un recours pour déni de justice ! (affaire tariq ramadan)

[La copie totale ou partielle et la capture d'écran de tout ou élément(s) du website ici présent est strictement interdite sans notre autorisation (rendez-vous à la section contact). Merci de respecter le copyright international sous peine de poursuites judiciaires.]

Que se passe-t-il dans le volet pénal genevois de l’affaire Ramadan?

Pas grand-chose aux yeux des avocats de la plaignante Mes Robert Assaël et Alec Reymond.

Comme Genève n’est qu’à trois heures de TGV de Paris, on imaginait que le procureur Adrian Holloway allait pouvoir rapidement auditionner le prédicateur et lui notifier sa mise en examen depuis 2018, ainsi que le confronter à son accusatrice et à des témoins. Entre des magistrats français et suisses parlant la même langue, la coopération ne devrait normalement pas poser de problèmes insurmontables pour le procureur Adrian Holloway ?

Pourtant, « Brigitte » ne reçoit que le 28 février 2019 une convocation pour être entendue par le Ministère public à Genève. Mais comme nous le relevions le 15 mars, cette audience est annulée le 30 janvier 2019, sans la moindre explication.

Recours devant la chambre pénale

D’autres témoins devaient également être entendus en mars 2019, cinq femmes, deux médecins et un commerçant. Nouvelle annulation. Toujours sans la plus petite explication.

Depuis, plus rien. Me Robert Assaël et Alec Reymond, les deux avocats de « Brigitte », ont adressé pas moins de six missives au procureur genevois. Ce dernier n’a même pas pris la peine de leur répondre.

Il s’agit pourtant de ténors du barreau, Me Alec Reymond a été bâtonnier de l’Ordre des avocats genevois.

Robert Assaël appartient au cabinet Poncet-Turrettini, l’un des plus importants de la cité de Calvin.

↑ Maitre Robert Assaël s'exprime ↑

Ces derniers ont saisi le 3 juillet la Chambre pénale de recours en raison de «l’inactivité et le déni de justice du Ministère public » :

«Nous regrettons de constater  que plus de 15 mois après le dépôt de la plainte et plus d’un an après l’audition de notre cliente par la police, aucun acte  d’instruction semble n’avoir été réalisé: il y a là un déni de justice  et une violation de la Convention européenne des droits de l’homme qui doivent être sanctionnés»

Maitre Alec Reymond, second et nouvel avocat de la Plaignante Suisse dans l’affaire Ramadan

Pour les pénalistes, «l’inactivité apparente du Ministère public est d’autant plus choquante que les infractions dénoncées sont parmi les plus graves du Code pénal Nous avons adressé au procureur six relances, en vain . Certes, quatre audiences avaient été fixées en février et mars 2018 pour entendre le prévenu et une dizaine de témoins; elles ont toutefois été annulées par le Ministère public sans un mot d’explication. »

Sur le plan humain, poursuivent les avocats, « les atermoiements apparents de la procédure et le mutisme du Ministère public aggravent les souffrances de notre cliente qui a eu le courage de sortir de son silence pour dénoncer les agissements gravissimes dont elle a été victime.»

Maitre Robert Assaël, avocat de la Plaignante Suisse dans l’affaire Tariq Ramadan

Rappelons que Brigitte*, la plaignante suisse, devait être entendue par le Ministère public le 28 février en présence, si possible, de Tariq Ramadan, et de ses avocats.

Par la suite cette audience a été annulée par le magistrat genevois en charge du dossier. Il en a été de même pour celles des huit témoins, qui étaient agendées dans le courant du mois de mars.

Sources et suite :  https://m.lematin.ch/articles/19105437  ou  https://m.20min.ch/ro/news/geneve/story/affaire-ramadan–recours-contre-30659118 ou https://www.letemps.ch/suisse/geneve-lenquete-contre-tariq-ramadan-pietine ou https://www.radiolac.ch/actualite/affaire-ramadan-la-victime-genevoise-presumee-recourt-pour-deni-de-justice/ et https://www.lepoint.fr/justice/accusation-de-viol-le-procureur-suisse-n-a-toujours-pas-entendu-tariq-ramadan-06-07-2019-2323033_2386.php#xtor=CS2-239

à lire aussi :

La plainte de Brigitte à Genève en Suisse

[La copie totale ou partielle et la capture d'écran de tout ou élément(s) du website ici présent est strictement interdite sans notre autorisation (rendez-vous à la section contact). Merci de respecter le copyright international sous peine de poursuites judiciaires.]