Majda, manipulée par Tariq Ramadan, a parlé en 2014 avec au moins 25 femmes qui n’ont pas encore porté plainte !

[La copie totale ou partielle et la capture d'écran de tout ou élément(s) du website ici présent est strictement interdite sans notre autorisation (rendez-vous à la section contact). Merci de respecter le copyright international sous peine de poursuites judiciaires.] Pour contacter directement les plaignantes; voici les emails officiels de CHRISTELLE (France) : Christelle@lesplaignantes.com et de BRIGITTE (Suisse) : Brigitte@lesplaignantes.com

« Au moins 25 femmes » : L’ancienne compagne de l’islamologue affirme en outre avoir échangé avec « au moins 25 femmes » qui se trouvaient dans la même situation qu’elle en 2015. « Il faisait ça de manière industrielle », assène-t-elle. « Dans la vraie vie c’est un véritable barbare, aussi bien intellectuellement que physiquement. (…) Il s’adapte à chaque profil, il n’a aucune limite et il se donne le droit. Il me disait tout le temps : ‘je suis protégé, je ne suis pas un homme ordinaire’. »

Aujourd’hui, c’est le récit de cette relation de « soumission » qui intéresse les enquêteurs : selon nos informations, la police française a demandé à entendre Majda Bernoussi, représentée par Maitre Eric Morain (avocat de Christelle et d’autres femmes venues témoigner), dans l’enquête en cours, jugeant son témoignage susceptible d’éclairer la personnalité de Tariq Ramadan.

Tous deux se rencontrent. « Pour moi, c’est le début d’une histoire », souffle Majda Bernoussi. Sur internet, la jeune femme a lu que Tariq Ramadan était marié. Mais il jure qu’il est divorcé « devant Dieu et les hommes ». « Je le crois à ce moment-là, parce qu’il n’y a pas de raison de douter. Clairement je suis dans une quête spirituelle et pour moi ça part sur quelque chose de sain, de spirituel avec de vrais codes assez carrés », raconte-t-elle.

« Il veut avoir une mainmise sur moi ». Mais la relation démarre « bizarrement ». « Quand j’émettais un doute il m’en voulait, il me disait, ‘je ne suis pas ça’. Je lui disais : ‘ça n’est pas une aventure ?’,  il me disait ‘ne m’insulte pas' », poursuit-elle. « Il ne veut rien entendre, il ne veut pas que j’ai de cerveau, il ne veut pas que je réfléchisse. Il veut avoir une mainmise sur moi. »

« J’ai été amoureuse de ce qu’il prétendait être », analyse-t-elle, décrivant une liaison chaotique et des « crises » régulières. « On a vraiment affaire à un prédateur, un manipulateur extrêmement malsain, tout à fait aux antipodes de l’image qu’il donne. (…) J’étais de plus en plus malheureuse, je m’asphyxiais de l’intérieur. C’est ce qu’il veut : une soumission complète. L’éthique, la morale, la foi, la bonté, c’est des choses qu’il réserve face caméra. Hors champ, je n’ai jamais eu affaire à ce type là. »

son attitude en privé se vérifie également en matière de religion. « Quand on lui parle de pratique, il balaye d’un geste de la main en vous disant que ce ne sont que des détails. C’est quelqu’un que je n’ai jamais vu prier, jamais. »

« Je suis dans tous mes états et il me regarde en souriant. Au moment où je vois ce sourire, c’est bizarre, ça me réveille. » Petit à petit, elle prend du recul sur son histoire : « je n’ai jamais été dans quelque chose d’aussi noir que cette relation, qui a été vraiment destructrice. Il me disait tout le temps : ‘vivre, c’est détruire’. Ça a quelque chose de galvanisant pour lui. »

« Pour lui, il a acheté mon silence, mais pour moi, j’avais tout dit, et pas trouvé d’écho », explique-t-elle. « Donc j’ai pris cet argent d’abord comme un remboursement : c’est moi qui payait souvent, il me disait qu’il n’avait pas d’argent. Mais surtout, comme une sorte de reconnaissance morale de ce qu’il m’avait fait. »

source et suite : http://www.europe1.fr/societe/temoignage-europe-1-une-ex-compagne-de-tariq-ramadan-se-confie-on-a-vraiment-affaire-a-un-manipulateur-3636827 et https://www.rtl.be/info/monde/international/majda-a-ete-la-premiere-a-denoncer-le-comportement-de-tariq-ramadan-elle-temoigne-en-exclusivite-pour-rtlinfo-1016842.aspx?dt=08:57

AUTRE INTERVIEW DE MAJDA : http://lesplaignantes.com/interview/majda-abusee-et-manipulee-belgique/

[La copie totale ou partielle et la capture d'écran de tout ou élément(s) du website ici présent est strictement interdite sans notre autorisation (rendez-vous à la section contact). Merci de respecter le copyright international sous peine de poursuites judiciaires.] Pour contacter directement les plaignantes; voici les emails officiels de CHRISTELLE (France) : Christelle@lesplaignantes.com et de BRIGITTE (Suisse) : Brigitte@lesplaignantes.com