Portrait d’Eric Morain, l’avocat de Christelle

[La copie totale ou partielle et la capture d'écran de tout ou élément(s) du website ici présent est strictement interdite sans notre autorisation (rendez-vous à la section contact). Merci de respecter le copyright international sous peine de poursuites judiciaires.] Pour contacter directement les plaignantes; voici les emails officiels de CHRISTELLE (France) : Christelle@lesplaignantes.com et de BRIGITTE (Suisse) : Brigitte@lesplaignantes.com

Eric Morain, intuitu personæ

Par Bernadette Sauvaget,

L’avocat de «Christelle», accusatrice de Tariq Ramadan, ou du plus vieux détenu de France, aime la Patagonie et la Corse, le latin et les vins naturel.

Il a (presque) mâché le travail. Eric Morain s’est, à sa manière, chargé lui-même de son portrait. Pour savoir l’essentiel de cet avocat, qui a fait libérer récemment Michel Cardon, l’un des plus vieux détenus de France, et qui défend l’une des accusatrices de Tariq Ramadan, il n’y aurait finalement qu’à renvoyer à son (auto)notice de Twitter, 200 signes à peine, soigneusement et délicieusement rédigés. Un substantif incompréhensible, acratopote(on va vous expliquer plus loin), du latin et un peu de corse, joyeux et inédit mélange qui avait de quoi intriguer. Tout y est dit de ce qu’il y aurait à dire. Concision et force de frappe. On y décèle l’amour du verbe et l’art du mot. Une qualité sûrement pour un avocat, c’est du moins ce que l’on croit, lorsqu’on connaît peu l’univers judiciaire.

«Avocat» donc, du latin advocatus, comme le rappelle le lettré Morain, le conseil de «Christelle», la deuxième femme à avoir porté plainte contre Tariq Ramadan. «C’est une histoire de masques», résume-t-il. Lui, l’avocat de la partie civile, serait là, explique-t-il, pour faire tomber ces masques. «Je ne suis pas là pour faire pleurnicher sur ma cliente. Mais pour être l’empêcheur de mentir en rond.»

De Christelle, il dit qu’elle le porte «par sa force». On le croit volontiers. Chez elle, il y a indéniablement l’énergie et la témérité indispensables pour mener une telle bataille. On ne saura pas, secret d’avocat, comment ces deux-là se sont trouvés. «Je ne peux pas vous dire vraiment comment Christelle est arrivée jusqu’à moi, s’excuse Morain.

C’est une alchimie, jamais une source unique. Mais, c’est vrai qu’une relation, cela matche ou pas.» En tous les cas, ils forment un étonnant attelage.

(source et suite : http://www.liberation.fr/france/2018/06/21/eric-morain-intuitu-personae_1660956)

POUR SOUTENIR LES PLAIGNANTES Brigitte (Suisse) et Christelle (France) dans ses épreuves : CLIQUEZ ICI

[La copie totale ou partielle et la capture d'écran de tout ou élément(s) du website ici présent est strictement interdite sans notre autorisation (rendez-vous à la section contact). Merci de respecter le copyright international sous peine de poursuites judiciaires.] Pour contacter directement les plaignantes; voici les emails officiels de CHRISTELLE (France) : Christelle@lesplaignantes.com et de BRIGITTE (Suisse) : Brigitte@lesplaignantes.com