Quand la CIA finançait les Frères Musulmans au temps de Saïd. Le 25/07/2019 l’Imam Mohamad Tawhidi dénonce des liens encore actifs par le biais du Qatar des frères musulmans..

[La copie totale ou partielle et la capture d'écran de tout ou élément(s) du website ici présent est strictement interdite sans notre autorisation (rendez-vous à la section contact). Merci de respecter le copyright international sous peine de poursuites judiciaires.]

Les services secrets américains ont longtemps soutenu la confrérie, née en 1928 en Égypte.

Article de pour le Point https://www.lepoint.fr/monde/quand-la-cia-financait-les-freres-musulmans-06-12-2011-1404368_24.php

Le fonds E 4320, conservé aux archives fédérales à Berne, concerne Saïd Ramadan, le gendre d’Hassan el-Banna, fondateur des Frères musulmans égyptiens. Poursuivi par le régime nassérien, réfugié en Suisse en 1959, Saïd Ramadan a créé le Centre islamique de Genève, le premier institut de ce genre en Europe. Il est par ailleurs l’un des fondateurs de la Ligue islamique mondiale inspirée par les Saoudiens. évoque la « sympathie » de la BUPO, la police fédérale sur la protection de l’État, pour Saïd Ramadan. Elle ajoute : « Il est très certainement en excellents termes avec les Anglais et les Américains. »

Un autre document, daté du 5 juillet 1967, se montre encore plus précis. Saïd Ramadan est présenté comme un « agent d’information des Anglais et des Américains. De plus, je crois savoir qu’il a rendu des services – sur le plan d’informations – à la BUPO. »

Toujours est-il qu’il , décide d’accorder un permis de séjour à Saïd Ramadan, alors que ce dernier aurait dû être expulsé le 31 janvier 1967. Les raisons de cette tolérance ? La possibilité « que les amis de Saïd Ramadan prennent le pouvoir dans les mois à venir dans l’un ou l’autre État aujourd’hui qualifié de progressiste ou socialiste ».

Saïd Ramadan et le président américain

Ces documents déclassés vont dans le même sens que l’ouvrage publié en septembre dernier par le journaliste américain Ian Johnson, lauréat du prix Pulitzer, Une mosquée à Munich. Les nazis, la CIA et la montée des Frères musulmans en Occident (*), on découvre que les Allemands, pendant la Seconde Guerre mondiale, ont utilisé les Tchétchènes, les Kazakhs, les Ouzbeks, les musulmans vivant en URSS contre les communistes athées. Les Américains ont ensuite pris le relais, soutenant les islamistes contre le bloc communiste et ses satellites. En juillet 1953, une délégation de musulmans est invitée aux États-Unis, et reçue à la Maison-Blanche, parmi eux Saïd Ramadan.

Le 28 octobre 2011, dans un article intitulé « Le rôle mobilisateur de Saïd Ramadan », le site francophone Oumma.com montre la photo du président Dwight Eisenhower entouré des membres de la délégation. Saïd Ramadan est à sa droite. Le président américain estime que, dans ses relations avec les dirigeants arabes, « notre foi en Dieu devrait nous donner un objectif commun : la lutte contre le communisme et son athéisme », relève Ian Johnson. Quelques années plus tard, Saïd Ramadan, réfugié en Europe, traite avec Bob Dreher, un agent de la CIA installé à Munich.

Une thèse sur la charia

Saïd Ramadan vient d’obtenir en 1959 un doctorat en droit de l’université de Cologne pour sa thèse La charia, le droit islamique, son envergure et son équité. Il brûle d’envie d’étendre son influence à l’Europe entière. « Installé à Genève, il considérait Munich, à une journée de route de son domicile, comme l’endroit idéal où établir une sorte de base avancée », lit-on dans Une mosquée à Munich. La CIA finançait-elle directement Saïd Ramadan et les Frères musulmans en Europe ?

Ian Johnson reste prudent, dans la mesure où une partie des archives de l’agence de renseignements ne peut être consultée. « Tout indique que Dreher et l’Amcomlib eurent recours aux moyens financiers et politiques à leur disposition pour donner un coup de pouce au principal représentant des Frères musulmans en Europe », écrit-il. L’Amcomlib, ou American Committee for Liberation from Bolshevism, était un faux nez des services américains.

Pakistanischer Staatspräsident Ayoub Khan zu Besuch in Deutschland
Besuch von Vertretern der « Iami ‘at Al Islam » im Hotel « Vier Jahreszeiten » (München)

Il roulait en Cadillac

René Naba, ancien responsable du monde arabo-musulman au service diplomatique de l’AFP, penche davantage pour une sous-traitance par la Jordanie et l’Arabie saoudite. Pour preuve, Saïd Ramadan, de nationalité égyptienne, voyageait à cette époque avec un passeport diplomatique jordanien. Apparemment, le gendre d’Hassan el-Banna ne manquait pas de subsides, Une mosquée à Munich raconte ainsi qu’il roulait en Cadillac…

Décédé en 1995 à Genève, Saïd Ramadan est notamment le père de l’islamologue Tariq Ramadan, et de Hani Ramadan, qui lui a succédé à la tête du Centre islamique de Genève. Interrogé sur les liens éventuels de son père avec les services secrets américains et européens, ce dernier n’a pas souhaité nous répondre.

(*) Ian Johnson, Une mosquée à Munich. Les nazis, la CIA et la montée des Frères musulmans en Occident, JC Lattès

D’autres articles sur le sujet :

Le 25 Juillet 2019, l’ Imam Mohamad Tawhidi dénonce sur twitter dans un thread de 22 tweets un complot contre lui ourdi par au moins une responsable politique américaine, la CIA et le Qatar des frères musulmans !

https://twitter.com/Imamofpeace 

Selon L’Imam Mohamad Tawhidi, le Qatar des frères musulmans (etc) mettraient à  disposition dans ce but des plateformes médias comme : @theintercept, Al-Jazeera, and The Middle Easy Eye. (Des méthodes qui rappellent les multiples plateformes mises à disposition de Tariq Ramadan pour relayer ses diffamations-etc- sur les plaignantes et leurs témoins.)

CI-DESSOUS LES 22 TWEETS DU THREAD DE L’IMAM TAWHIDI

(Cliquez sur les photos)

Dans un message facebook du 29 Avril 2019 , Le journaliste d’investigation Emmanuel Razavi dénonce les pressions du Qatar sur les journalistes qui veulent rester indépendants .

 

Fin avril 2019 Le président Donald Trump annonce vouloir interdire les frères musulmans aux États-Unis…

il est rappelé à l’ordre par la CIA (selon le journal Politico et AlgeriePatriotique) certainement à cause de l’importante base militaire au Qatar !

Etats-Unis: Trump envisage de qualifier les Frères musulmans d’organisation «terroriste» :

Le Qatar et sa grande base militaire américaine :

Depuis presque le début des plaintes pour viols et viol aggravé sur personne vulnérable déposées contre Tariq Ramadan, celui-ci ne cesse de dire que les plaignantes (des femmes sans fortunes) sont des agents du renseignement… c’est grotesque ! Et si c’était le contraire ? TR étant  habitué malheureusement bien trop souvent aux inversions accusatoires, la  question peut être posée compte tenu des liens qu’avait son paternel avec certaines agences du renseignement.

Cela expliquerait qu’il ait échappé à la justice pendant des décennies et cette affirmation qu’il ne cessait de marteler à ses victimes « je suis protégé, tu ne pourras rien contre moi ma pauvre fille » ?!

Il est également à noter que Tariq Ramadan lors de sa confrontation face à Christelle en septembre 2018 a avoué aux juges d’instruction avoir bénéficié de la protection physique d’agents des RG français lorsqu’il se rendait à certaines conférences.

A LIRE AUSSI :

Intéressant aussi à découvrir :

  • Scandale: Les magouilles entre la police fédérale helvétique (La BUPO) et la famille de Tariq Ramadan : https://wp.me/p9PeI9-4V9

 

[La copie totale ou partielle et la capture d'écran de tout ou élément(s) du website ici présent est strictement interdite sans notre autorisation (rendez-vous à la section contact). Merci de respecter le copyright international sous peine de poursuites judiciaires.]