Qui est Mohamed Khattabi? Un « islamiste » condamné pour escroqueries?

[La copie totale ou partielle et la capture d'écran de tout ou élément(s) du website ici présent est strictement interdite sans notre autorisation (rendez-vous à la section contact). Merci de respecter le copyright international sous peine de poursuites judiciaires.]

Mohamed Khattabi et Nadia Mallem, son épouse, ont été condamnés mercredi 18 mai 2016 à trois et six mois de prison avec sursis avec mise à l’épreuve.

Six mois de prison assortis d’un sursis avec mise à l’épreuve pour lui. Trois mois, également assortis d’un sursis avec mise à l’épreuve, pour elle. Et 19 779 € à régler solidairement, frais de justice compris. Voilà les peines auxquelles ont été condamnés l’imam Mohamed Khattabi et son épouse Nadia Mallem, mercredi 18 mai, par le tribunal correctionnel de Montpellier. Le 1er avril dernier, le couple avait comparu dans le prétoire pour répondre d’escroqueries aux prestations sociales, de travail dissimulé (des toilettes funéraires), de blanchiment de fraude fiscale et de recel aux prestations sociales.

(source et suite : http://www.midilibre.fr/2016/05/19/l-imam-khattabi-et-son-epouse-en-sursis,1334455.php  d’autres sources sur ce sujet : CLIQUEZ ICI )

Pour Mohamed Khattabi, que Tariq soit innocent ou non il faut le défendre et le soutenir « à tout prix »! Il affiche donc clairement son soutien à TR.

La vidéo de Mohamed Khattabi appelant ses fidèles de la mosquée Aïcha de Montpellier à prendre la défense coute que coute de Tariq Ramadan intervient juste au moment ou la ville de résidence d’une des plaignantes est révélée au « clan ramadan »… la même ville ou réside khattabi… Montpellier…

Hasard ou message lancé à cette femme pour lui faire comprendre que son existence est maintenant connue et relayée sur Montpellier? Mohamed Khattabi aurait pu parler en off dans sa mosquée au près de ses fidèles mais il a été volontairement souhaité que cette intervention soit filmée et  relayée sur tout internet pour lancer le message!

Des musulmans ne sont pas d’accord et se rebellent contre Khattabi :

Ahmed Moualek (ci-dessous) affirme même que Khattabi est au courant des travers de Tariq Ramadan (2min49), qu’il a eu des témoignages mais que pourtant Mohamed Khattabi prend sa défense allant jusqu’à affirmer qu’il n’a ni violé, ni commis l’adultère ou la fornication…

Ahmed nous annonce également que Tariq a un comportement identique à la Mecque et ailleurs!

Et pour la pensée « politico religieuse » de Khattabi ? :

MONTPELLIER, FRANCE – JUIN 2013.
L’ imam Mohamed KHATTABI est né le 19 Juillet 1961 à Casablanca. Il a commencé à exercer en France en 1995 à Escaudain (59). Il est imam de la mosquée Averroès Ibnou Rochd de Montpellier depuis 2004. Avant la prière du vendredi. (Photo by Julien Goldstein/Reportage by Getty Images)

L’imam Mohamed Khattabi a créé la polémique en affirmant dans un prêche que les femmes sont “égoïstes” par nature. Il avait été écarté de la grande mosquée de Montpellier en 2013 pour des propos jugés incompatibles avec le discours républicain.

“Quel que soit votre degré de bonté envers une femme, son égoïsme la poussera à l’ignorer. Cela est vrai de toutes les femmes”. C’est avec ces mots très durs à l’égard de la gent féminine que l’imam Mohamed Khattabi a rendu hommage aux femmes, le 6 mars 2015 à la mosquée Aïcha de Montpellier (Hérault) lors de son prêche hebdomadaire, en arabe, deux jours avant la journée internationale des droits des femmes.

L’observatoire du Moyen-Orient, Memri, a traduit son prêche en français et en diffuse des extraits sur son site. Le religieux s’exprime du haut d’un minbar, une chaire, installé dans une salle des fêtes reconvertie en salle de prière depuis cet été. Mohamed Khattabi a fondé l’association “Aïcha”, du nom de la troisième épouse du prophète Mahomet, avec pour ambition de recueillir les fonds et obtenir l’autorisation de faire construire un vrai lieu de culte. En attendant, l’association exploite ces locaux situés à Lattes, au sud de Montpellier.

Dans la vidéo, l’imam montpelliérain poursuit en arabe : “Si une femme surmonte sa nature et qu’elle reconnaît [la vérité], elle est méritante et Allah lui accorde une place plus élevée au paradis. Mais si elle succombe à sa nature et qu’elle refuse de reconnaître les droits de l’homme, ou plutôt, la supériorité de l’homme sur elle, elle devra aller [en enfer]… “. Dans les passages où il s’exprime en français lors de ce même sermon, Mohamed Khattabi souligne paradoxalement l’égalité qui devrait être complète entre l’homme et la femme.

Tantôt progressiste, tantôt radical, son discours apparaît “double”, ce que confirme à France 24 une autorité musulmane de la région. L’imam de la mosquée Aïcha de Montpellier s’inspire du salafisme par sa lecture littéraliste du Coran, et des Frères musulmans dans certains prêches teintés de commentaires sur la politique internationale, notamment cet été au moment de la guerre à Gaza. “Le sermon du vendredi c’est l’amour, l’apaisement. Importer un conflit pareil n’est pas une bonne idée, dans une mosquée, face à 400 personnes. Ce qui m’inquiète, c’est la jeunesse qui entend ces paroles, qui est perdue et qui n’a pas les armes pour les analyser. Si les imams commencent à mélanger la politique aux prêches, on ne s’en sort plus”, estime cette autorité religieuse.

Sollicités par France 24, ni le Conseil français du culte musulman (CFCM), ni le Bureau des cultes du ministère de l’Intérieur, ni la mairie de Montpellier n’ont souhaité commenter les propos misogynes de l’imam Khattabi.

Des propos “non compatibles (…) avec le discours républicain” ?

Ancien recteur de la grande mosquée de Montpellier, appelée également la mosquée de la Paillade, le religieux maroco-canadien, âgé de 54 ans aujourd’hui, a été évincé de ce poste à l’automne 2013, après dix ans d’exercice, par l’association cultuelle de la mosquée Ibn Rochd de Montpellier et de sa région (Acmir). Cette association, régie par la loi de 1905, prône “le vivre-ensemble” et “l’ouverture”. Les commentaires de l’imam ont été considérés comme “non compatibles avec les visions de l’association et avec le discours républicain”, explique cette autorité musulmane.

Le 21 novembre 2013, après des désaccords avec le bureau de l’association, en relation avec le CFCM, l’imam est remercié. “Il est reproché à Mohamed Khattabi d’avoir pris des décisions et donné ‘des ordres sans aviser les responsables légaux gestionnaires’, d’avoir utilisé ‘les prêches du vendredi à des objectifs personnels’”, explique le quotidien régional “Le Midi Libre”, qui avait couvert l’affaire

Une personnalité populaire auprès des jeunes ?

Mais l’éviction de l’imam charismatique n’a pas plu à tout le monde. Mohamed Khattabi jouit d’une grande popularité, notamment auprès des jeunes “regroupés autour de lui”, indique la source religieuse. L’imam a diffusé sur Internet une vidéo pour dénoncer son éviction, qu’il juge “politique”, et des tracts ont été distribués à Montpellier. Son discours est suivi sur Internet, où l’une de ses fidèles explique son départ par un “putsch des élus socialistes de Montpellier”.

“Notre imam a dû quitter la mosquée parce que les membres du bureau gérant celle-ci s’étaient réunis quelques jours auparavant afin d’établir un procès-verbal notifiant son renvoi, ceux-ci accusant l’imam de détournement de fonds sans preuve”, explique la fidèle en colère sur le site Islam & Info. Mohamed Khattabi dispose aussi de plusieurs chaînes YouTube, sur lesquelles ses prêches sont régulièrement postés.

Pourtant, jusqu’à présent, il s’était plutôt fait remarquer dans les médias pour son pacifisme et son ouverture. Alors qu’il est encore imam de la grande mosquée de Montpellier, dans le quotidien “Le Monde”, en juin 2013, il se pose en “promoteur d’un islam de France citoyen, d’un islam de cohabitation”. Après la découverte de la mort en Syrie de plusieurs jeunes jihadistes de la commune de Lunel, située à une trentaine de kilomètres de Montpellier, il s’adresse à la jeunesse pour la mettre en garde : elle ne doit pas se laisser “embobiner”, insiste l’imam, qui condamne dans un prêche les Lunellois morts dans les rangs de l’organisation de l’État islamique.

L’imam Khattabi, qui donne parfois des conférences à Lunel, explique alors que jusqu’en 2013, il connaissait “personnellement” Raphaël, l’un des jeunes jihadistes français. Pour lui, la dérive de ce converti date sans doute d’un voyage à l’étranger.

Un passé radical ?

Cet imam s’est déjà fait connaître auparavant pour ses discours radicaux, par exemple à Libourne en Gironde.
La communauté Musulmane de Libourne s’est regroupée en l’Association des Musulmans de Libourne (AML) crée en 1989. En 2001, l’association présidée par Mohamed Benbekkari fait l’acquisition d’un terrain à l’aide des dons des fidèles, pour y construire une grande Mosquée.
Après plusieurs années de travaux, Libourne possède officiellement une mosquée au 11 avenue du Général Monsabert, inaugurée le 19 juin 2011 en présence du maire socialiste Gilbert Mitterrand (le fils de l’ex-président).

La Mosquée de Libourne peut accueillir plus de 300 familles, elle comprend une partie cultuelle, des salles de prière, une partie culturelle avec trois classes pour apprendre les fondements de l’Islam aux jeunes Musulmans, et dispose d’une bibliothèque.

Qu’enseigne-t-on dans ce lieu de Culte et de prières ? Un Islam modéré ?
On remarque que l’AML est proche de la très controversée Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), proche des Frères Musulmans.

L’influence de la politique islamiste dictée par les Frères Musulmans et l’UOIF peut se retrouver directement dans les articles, prèches et textes publiés sur la page facebook officielle de la Grande Mosquée de Libourne. Un extrait ci-dessous :

« Le cri du Muezzin d’Al-Aqsâ clame sa détresse, et des milliers de captifs, des milliers de prisonniers appellent massivement la Oumma et la pressent instamment d’accourir à Al-Qods, foyer de la Religion ! Ils appellent à une guerre qui broierait l’injustice, une guerre qui ferait trépasser le sionisme, une guerre mettant fin à l’injustice et au sionisme. Une guerre qui brandirait haut dans le firmament le drapeau de la Palestine. Et mes mots tonneront encore et encore : Palestinien ! Palestinien ! Palestinien ! »

Un article pro-palestinien manifestant de l’hostilité envers l’état d’Israël avec l’habituelle réthorique antisioniste clairement affichée par les responsables de la Mosquée de Libourne, un des objectifs à atteindre est de « metttre fin à l’injustice et au sionisme. » par la Guerre Sainte, le Jihad. Sur la page Facebook, on retrouve d’autres articles appelant à manifester contre l’État d’Israël.

Toujours sur la page Facebook de la Mosquée, un des fondements de la doctrine islamique est expliqué, l’Islam étant la dernière Révélation révélée à l’Humanité, les Musulmans sont supérieurs aux Juifs et aux Chrétiens et cela justifie ainsi que le jour de prière des Musulmans soit le vendredi, avant le samedi et le dimanche:

« Selon Abou Horaïra, l’Envoyé de Dieu a dit : « Nous (Musulmans) sommes venus les derniers, mais nous serons les premiers le jour de la Résurrection et ce, en dépit de ce que les autres (juifs, chrétiens) aient reçu leurs Livres avant nous. Le vendredi leur avait été fixé mais ils ont argumenté à son encontre. Aussi, Dieu nous a dirigés vers ce jour de sorte que les autres communautés arrivent derrière nous : Les Juifs, le lendemain (samedi) et les Chrétiens le surlendemain (dimanche).»

Quelles conséquences peuvent engendrer le sentiment d’appartenir à une Communauté supérieure aux autres ?

Le 18 février 2012, l’imam radical de la Mosquée Ibnou Rochd de Montpellier Mohamed Khattabi était invité à la Grande Mosquée de Libourne.
Mohamed Khattabi est connu pour ses préches intégristes antioccidentaux, antiaméricains et antidémocratiques, seule la charia, la Loi Islamique doit régir la vie des Musulmans. Il exhorte la population musulmane de Montpellier à revendiquer, manifester  pour faire pression sur la municipalité de Montpellier afin d’obtenir des lieux de Culte.
Pour Mohamed Khattabi, il est dangereux pour un homme d’être seul dans une voiture avec une femme. C’est risqué pour sa Foi et sa piété. Il est également interdit de représenter des êtres vivants.

Ben Laden, ce héros ?

Il considère également qu’Oussama Ben Laden, responsable des attentats du 11 septembre 2001, est un bienfaiteur. L’imam ne déclare aucune condamnation à son égard, et éprouve même de la sympathie pour lui, Oussama Ben Laden serait même perçu d’après lui par les musulmans comme un héros à l’image de Che Guevara, Lénine ou (Mao Tsé Tong !), des défenseurs « qui prônent des valeurs de justice et d’équité ».

Ci-dessous, un extrait de la conférence de Mohamed Khattabi donnée le 12 février 2012 à la Grande Mosquée de Libourne :

« Les gens qui sont venus se rassembler contre vous pour vous déclarer la guerre se sont les koréichites et leurs alliés, mais il y a une autre dimension dans la finalité, c’est qu’Allah veut nous donner une règle qui va se répéter, se perpétuer dans le temps. Les gens vont toujours se rassembler contre les Croyants, et il y a un hadith qui le confirme, dans lequel le Prophète dit à Taoubab,: « comment allez-vous vous comporter quand les gens des autres Nations vont se rassembler contre vous ? », Alors, Taoubab, lui a dit « Mais est-ce que l’on va être peu, Prophète d’Allah ?, on ne sera pas nombreux ? « , « non, ce jour là vous allez être nombreux, », lui répond le Prophète. Aujourd’hui, les Musulmans sont un miliard et demi ! […] Les gens se sont rassemblés contre vous, vous voyez, il y a toujours une finalité dans la dimension du temps, le Coran n’est pas limité. »

L’imam institue chez les fidèles musulmans une défiance vis à vis des non-musulmans, qui vont être amenés à se rassembler et à se liguer contre les Croyants (les musulmans) pour les combattre. L’Histoire se répète, les musulmans sont amenés à défier les Infidèles, mais cette fois, d’après le Prophète, ils seront plus nombreux.
Est-ce un message de « Paix et de Tolérance » qui est ainsi délivré à la Communauté musulmane de Libourne ?

Pour mieux connaître et comprendre la pensée de Mohamed Khattabi, on peut suivre d’autres conférences qu’il donne dans sa Mosquée de Montpellier, ci-dessous une conférence du 27 janvier 2012, quelques extraits :

« Une fois un Musulman m’a dit : »moi je suis un Musulman laïc ». J’ai dit que je ne trouverais ça dans aucun dictionnaire, allez-y, expliquez-moi ce qu’est un Musulman laïc ! Ou un Musulman communiste, ou un Musulman capitaliste, allez-y ! Je le défie, parce que Musulman, c’est tout un ensemble de vues et de principes qui peuvent être parfois à l’encontre du capitalisme, parfois à l’encontre du communisme, et parfois à l’encontre de la laïcité, il faut dire les choses comme telles et ne pas être gêné ! Alors je ne peux pas dire que je suis Musulman et je rajoute un qualificatif pour plaire, ou je suis un Musulman « ouvert », ou un Musulman « modéré », hein ! ce n’est pas l’Islam ça ! L’Islam c’est l’Islam. On est Musulman comme Allah nous l’a dicté ou on ne l’est pas. »

« Le mal a pris la dimension du bien, et le bien a pris la dimension du mal. Aujourd’hui, le matérialisme nous a aveuglé, et l’Occidentalisme nous a dépouillé de notre éthique, on n’a plus d’éthique Musulmane, notre éthique à laquelle on se réfère aujourd’hui c’est l’Occident. Comment fait l’Occident ? Comment se comportent les Occidentaux ? Ils sont devenus une référence, c’est ce qui nous ramène à la quatrième chose que le Prophète Mohamed a cité, et comment vous sentez-vous, vous qui allez ordonner le mal et désordonner le bien ? En premier, on abandonne, en deuxième la vision change par un formatage , et en troisième, on pratique le mal et on adhère au mal. » 

capture d’écran du site français Islam&Info qui relaye cet imam! http://www.islametinfo.fr/tag/imam-khattabi/ El Khattabi une pauvre victime de harcèlement selon eux!  On en pleurerait!

Pour Mohamed Khattabi, la laïcité est un frein au développement de l’Islam en France, l’Islam est Totalitaire et ne peut être concilié avec le Capitalisme, le Communisme ou toute autre idéologie.
L’imam considère les occidentaux comme le Mal. Les musulmans sont sur la mauvaise voie en tentant de les suivre, « ils ordonnent ainsi le Mal et désordonnent le Bien ».
Cet endoctrinement va-t-il dans le sens de l’intégration de la Communauté Musulmane et de son ouverture dans la société ou au contraire, contribue-t-il à son isolement ?
Face aux éléments en notre possession, on est en droit de s’inquiéter et de se poser une question : quel Islam est enseigné aux jeunes musulmans dans les classes coraniques de la Mosquée ?

(Source et suite : http://www.decryptnewsonline.com/2015/03/le-sud-de-la-france-sous-emprise-du-salafisme-le-plus-radical.html Vous pouvez également consulter google pour obtenir plus de 6000 résultats confirmant ses propos : https://www.google.fr/search?q=imam+khattabi+montpellier+)

Le domicile de Mohamed Khattabi perquisitionné dans le cadre de l’état d’urgence?

Dans un arrêt publié mardi, la cour administrative d’appel de Marseille a déclaré régulière la perquisition effectuée par les gendarmes dans la nuit du 22 au 23 novembre 2015 au domicile de l’imam Mohamed Khattabi à Montpellier.

La Cour administrative d’appel de Marseille indique que « la mesure de perquisition était fondée sur le comportement de M. K, imam, en raison de ses prêches anti-occidentaux, incitant au jihad et prônant l’usage de la violence et de ses références proches de celles prônées par l’organisation terroriste Daech, susceptibles de faire basculer des fidèles vers la radicalisation. »

La Cour rejette la requête de Mohamed Kattabi. Elle considère, en particulier, que « l’intéressé ne contredit pas efficacement l’ensemble des affirmations circonstanciées énoncées par les services de renseignements notamment sur la tenue depuis plusieurs années de propos favorables à la suppression de l’Etat d’Israël, contraires à l’égalité entre hommes et femmes, et valorisant la notion de « jihad ».

« Elle relève aussi que M. K. se borne à une dénégation générale de son influence sur de jeunes individus susceptibles de se tourner vers une pratique violente et fondamentaliste, sans contredire autrement que par des attestations de fidèles fréquentant la mosquée, d’une valeur probante limitée, le fait qu’il tienne un discours susceptible d’inciter à la radicalisation. »

L’imam Khattabi, soupçonné de tenir un discours radical, a été assigné à résidence le 23 novembre 2015, après une perquisition menée à son domicile ainsi qu’à la mosquée Aïcha…

Source et suite : https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/herault/montpellier/etat-urgence-montpellier-perquisition-imam-khattabi-etait-legale-1236047.html

[La copie totale ou partielle et la capture d'écran de tout ou élément(s) du website ici présent est strictement interdite sans notre autorisation (rendez-vous à la section contact). Merci de respecter le copyright international sous peine de poursuites judiciaires.]