Tariq Ramadan : Les raisons de sa demande de remise en liberté rejetée une seconde fois.

[La copie totale ou partielle et la capture d'écran de tout ou élément(s) du website ici présent est strictement interdite sans notre autorisation (rendez-vous à la section contact). Merci de respecter le copyright international sous peine de poursuites judiciaires.]

 

Nouveau refus détaillé par de multiples raisons claires, légitimes et justifiées de la part des magistrats.

Monsieur ramadan n’a aucune reponse à donner concernant des preuves, élements du dossier de plusieurs centaines de pages et sur les indices graves et concordants attestants des faits. Préférant se murer dans le silence ou faire « diversion ». 

Mercredi 8 août, la cour d’appel de Paris a confirmé le rejet d’une deuxième demande de mise en liberté de l’intellectuel musulman Tariq Ramadan accusé de viols sur plusieurs femmes dont une femme handicapée.

Celui-ci est placé en détention provisoire depuis six mois après sa confrontation avec « Christelle » lors de ses 48 heures
en garde à vue (http://lesplaignantes.com/interview/christelle-dans-vanity-fair/) 

Sa première requête a été rejetée en mai 2018.

« J’ai transmis une nouvelle demande de remise en liberté! » « Ah! Et j’espère que cette fois-ci, vous allez vraiment réussir à ma sortir de là, Maitre. » « Parce que, c’est pas tout mais j’ai très envie de tremper le biscuit! »

 

Mettant la charrue avant les bœufs, Maitre Marsigny avait annoncé mi-juillet 2018 dans les médias écrits et vidéos : « il n’y a plus d’affaire Henda Ayari ».  Sûr de son fait, il avait alors déposé cette nouvelle demande de libération  dans la foulée d’une confrontation avec Henda Ayari, dont le témoignage sur le lieu et la date du viol présumé a été mis à mal par les investigations.

LES MENSONGES DU MUSLIM POST ET D’EMMANUEL MARSIGNY

 

En guise de garantie, la défense proposait :

  1. La remise du passeport suisse de Tariq Ramadan (comme si les frontières européennes ouvertes ne lui permettaient pas de partir en Suisse dans la journée et de se refaire un passeport une fois en Suisse,  puis de partir éventuellement ailleurs. A noter : la Suisse n’ extrade pas ses citoyens, nous le rappelons),

    Moins de 7 heures de route en voiture. C’est donc facilement faisable en une demie journée entre deux pointages au commissariat toutes les 24heures.

  2. Une caution de 300.000 euros
    (tout en ayant fait il y a quelques temps, quand il affirmait encore n’avoir jamais trompé sa femme, plusieurs cagnottes sous entendants à l’opinion publique mondiale qu’il n’avait pas les moyens de se payer ses avocats/frais de justice :  http://lesplaignantes.com/resistance-alternative-et-la-free-tariq-ramadan-campaign-cloturent-en-urgence-la-2eme-cagnotte-pour-tariq-ramadan/) . Cette somme prouve également qu’il a les moyens  financiers de fuir dans n’importe quel pays pour échapper à un procès.
  3.  ainsi que sa mise sous contrôle judiciaire dans une résidence en région parisienne
    (peut-être sa nouvelle résidence à Montmartre obtenue alors qu’il était déjà en détention provisoire et au moment ou il demandait des dons pour ses frais d’avocats comme le ferait une personne sans revenus ou sans biens immobiliers dans différents pays ?)

Aussitôt l’information sortie sur twitter, une armée de « haters » en faveur de tariq ramadan et « aux ordres » s’est abattue sur l’informateur pour le « punir » d’avoir osé parler de ce secret de polichinelle connu d’autres personnes avant Ian Hamel ! Voici, au hasard, 3 des 60 commentaires haineux, et racistes/antisémites https://twitter.com/IanHamel/status/1005528397735497731 :

 

[La copie totale ou partielle et la capture d'écran de tout ou élément(s) du website ici présent est strictement interdite sans notre autorisation (rendez-vous à la section contact). Merci de respecter le copyright international sous peine de poursuites judiciaires.]