Une confrontation en octobre 2018 à Paris entre la plaignante Suisse et Tariq Ramadan?

[La copie totale ou partielle et la capture d'écran de tout ou élément(s) du website ici présent est strictement interdite sans notre autorisation (rendez-vous à la section contact). Merci de respecter le copyright international sous peine de poursuites judiciaires.]

 

Une confrontation en octobre prochain à Paris?

La Suissesse, qui accuse Tariq Ramadan de «séquestration, contrainte sexuelle, viol avec circonstance aggravante de cruauté», affirme avoir été également insultée, battue et menacée. «Il me disait qu’il y avait deux catégories de femmes qui refusaient de l’embrasser : les prostituées et les espionnes. Il m’a alors redemandé si j’étais des RG [Renseignements généraux]», avait-elle expliqué en avril dernier dans La Tribune de Genève.

Contacté mercredi, maître Romain Jordan, le premier avocat mandaté sur cette plainte genevoise qui a été rejoint sur cette affaire par Maître Robert Assaël , n’a pas souhaité faire de commentaires à ce sujet.

D’autres proches du dossier indiquent toutefois que l’audition de Tariq Ramadan apparaît comme la suite logique d’une instruction pénale, de façon à ce que le «prévenu puisse prendre position sur les charges pesant sur lui».

Selon toute vraisemblance, cette audition se déroulera à Paris, vraisemblablement en octobre, le prédicateur étant actuellement détenu.

(Source : lepoint.fr )

Pour approfondir le sujet de la mise en accusation suisse : CLIQUEZ ICI

[La copie totale ou partielle et la capture d'écran de tout ou élément(s) du website ici présent est strictement interdite sans notre autorisation (rendez-vous à la section contact). Merci de respecter le copyright international sous peine de poursuites judiciaires.]